Le choix de la foi

« La foi est ce qu’il y a de plus indéfectible lorsque les doutes s’installent »

Il y a cette notion d’abandon totale, de se laisser guider par une croyance et pas forcément religieuse.

Même si à la base on parle de « foi » pour les croyants religieux.

En général, un croyant a une foi puisque il a une entière confiance en Dieu ou à ses dieux.

D’après le Larousse, la foi est une adhésion totale de l’homme à un idéal qui le dépasse, à une croyance religieuse.

On peut aussi la définir comme un engagement de s’assurer une total confiance envers soi-même et envers la force divine auquel on croit. Si on a une foi spirituel/divine, c’est par rapport à une force qui nous dépasse.

Si tu es entrepreneur avoir la foi est un super atout pour le business, la création de nouveau projet. Si tu es sportif, elle te servira pour faire grimper ton état d‘esprit à cran au-dessus.

Tous les entrepreneurs à succès, tous les grand champions et les artistes ont la foi.

Je pense qu’avoir la foi permet de poser les fondations pour devenir inarrêtable car nous croyons en une force qui nous dépasse.

La foi est issue de la religion mais ce n’est pas l’objet de ce papier. Je ne suis pas habilité à écrire sur la foi religieuse mais je vais plutôt écrire sur la foi spirituel/divine.

Il y a des similitudes entre les deux mais la foi spirituelle n’est pas lié à la foi religieuse.

Dans ce papier, tu trouveras quelques infos sur le choix d’avoir foi en ton projet, en toi, à démarrer ta carrière de sportif/ive de haut-niveau ou d’avoir foi en tes rêves les plus fous.

Pourquoi ? sans la foi, nous pouvons réaliser un peu prêt tous ce que l’on veut mais avec, c’est comme avoir comme allié l’univers ou la force qui nous dépasse auquel chacun et chacune croit.

La foi est liée à la confiance

La confiance c’est se sentir capable de faire quelque chose et le faire. La foi aurait donné en quelque sorte des supers pouvoirs à la confiance en soi associé à une croyance en une force divine qui nous guide.

Il n’y a pas plus fort que la foi en matière de croyance.

Si on devait faire une pyramide, l’information serait en premier, la croyance en 2, la conviction en 3, les valeurs en 4 et la foi en 5, le toit de la pyramide.

En général, cela part d’une information, se transforme en croyance parce qu’on a envie d’y croire puis on en fait une conviction parce que cela nous touche dans notre être, on peut faire des ponts avec notre histoires, puis cette même conviction devient une valeur car elle commence à prendre une place importante dans notre vie.

Là où la valeur peut se transformer en une croyance c’est qu’on commence à sentir que ce que l’on est en train de faire nous dépasse complètement, on commence à sentir un feu intérieur s’installé parce qu’on a senti cette force qui nous donnait des ailes et nous relevait quand on tombait.

L’expérience renforce la foi 

Que tu sois entrepreneur, sportif, artiste, tu sait très bien que plus tu as de l’expérience et plus tu es serein dans ce que tu fait dans ton business, lorsque tu aborde une compétition parce que tu as déjà de la bouteille car tu as acquis une certaine confiance et qu’il est inconcevable pour toi t’abandonner.

Ta petite voix te dit tu vas finir par y arriver continue à te laisser porter, tu verras.

On peut appeler cela de la foi. Il y a un proverbe « Aide-toi et le ciel t’aidera ». L’univers n’attend que cela que tu lui montre sa foi ».

Cette phrase ne te rappelle rien ?

Je te laisse chercher.

Plus je pratique ma foi et plus je l’a renforce. Le cerveau a besoin qu’une information de base soit renforcé pour en faire une croyance puis une réalité.

Une étude scientifique mené par l’université de l’Utah sur le cerveau a montré que les croyants (Mormons) ayants la foi activent leurs circuits de  récompense lorsqu’ils pratiquent leurs religions .

Ce dernier est formé de structures reliées les unes aux autres. Lorsqu’il s’active, le sujet ressent de la satisfaction. Présent chez tous les mammifères, le circuit de la récompense permet aux individus de savoir, à tout moment, dans quel état physique et psychique il se trouve. Ils prennent du plaisir à croire en leur dieu.

En gros plus je vais avoir la foi et plus mon cerveau va en re-demander car la dopamine libérée par les neurones lors du circuit de la récompense est très apprécié par ce dernier.

C’est un cercle vertueux.

La foi sauve

Si tu es entrepreneur, tu sais très bien que lorsque tu lances ton entreprise, avoir une forte confiance voire être fou ou folle te sauve.

Zéro client les premiers mois, tes cotisations à payer alors que ton C.A est à 0, tes amis qui veulent ton produit gratuit, ton mental qui te pollue au quotidien avec des remises en question  » t’es nul, t’y arrivera pas etc… », tu vois tes concurrents qui ont un produit pourris réussir et toi tu es là sur le cul avec zéro centime en poche.

Sans ton énorme confiance ou juste ta foi en toi-même pour continuer à avancer, c’est se tirer une balle dans le pied.

C’est cela qui m’a sauvé dernièrement. Entre mai et juillet, je n’ai produit aucun contenu depuis les U.S.A et en rentrant en France, j’ai retrouvé ma foi qui me mène à écrire 30 papiers en 30 jours.

Je suis censé te dire un truc un peu spirituel mais en vrai c’est simplement parce que j’ai foi en moi, en mon projet que je finirais par réussir et avoir mon cocktail mojito sur laa plage à Bora Bora.

Pourquoi? parce que je suis persuadé que lorsque tu as confiance en toi et au monde, tout est possible…

Article rédigé par Yannick Rosalie, coach certifié de l’Ecole de coaching Francophone & Institut Paul Pyronnet et formateur.

Ps : Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à faire votre propre recherches, il m’arrive parfois de me tromper.

Source: Cerveau & psycho, Larousse , Littré, CNRTL, Larousse Médicale, Futura science,

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.